Aller au contenu

Nos partenaires

Les Relais Cajou travaillent en collaboration avec de nombreux partenaires.

CHRU Bretonneau de Tours - Centre Mémoire Ressources Et Recherche (CMRR), Équipes Mobiles de Gériatrie (EMG)

CHRU

Une convention de partenariat a été formalisée et signée au mois de janvier 2018, à minima deux rencontres annuelles sont prévues. En 2018, les neuropsychiatres ont pu intervenir auprès des activités afin d’enrichir les pratiques professionnelles autour de la gestion et de la compréhension des troubles du comportement. Le chef de service, neurologue, intervient également au sein des formations dédiées aux aidants. Des immersions au sein des services respectifs sont proposées pour les infirmiers et le personnel encadrants.

MAIA - Personnes Âgées En Risque de Perte d'Autonomie (PAERPA)

La MAIA (Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie) est un dispositif d’articulation des partenaires du champ sanitaire, social et médico-social. Ce dispositif est à destination des personnes atteintes de la maladie Alzheimer et maladies apparentées et plus largement, toutes personnes âgées en perte d’autonomie fonctionnelle.
L’objectif est de travailler sur la fragmentation de ces champs professionnels afin d’agir sur le système de soin, d’aide et d’accompagnement pour une meilleure cohérence dans la prise en charge de l’usager. L’enjeu des MAIA est de fluidifier le parcours des usagers et de leur famille et de permettre aux personnes en « situation complexe » à leur domicile d’avoir accès à un suivi individuel par un professionnel nommé le gestionnaire de cas qui compose l’équipe de la MAIA.
Le service de gestion de cas prend en charge les personnes « en situation complexe » souffrant de maladie Alzheimer ou apparentées et plus largement, toutes personnes âgées en perte d’autonomie fonctionnelle. Ces situations sont repérées par les partenaires professionnels ayant une mission d’évaluation et/ou de coordination. Les Relais Cajou travaille en lien étroit avec la MAIA, l’objectif étant de permettre un suivi intensif, personnalisé et de proximité pour la personne aidée et son entourage. Les missions des gestionnaires de cas sont d’effectuer une évaluation multidimensionnelle concertée avec les partenaires et d’accompagner la personne aidée dans la coordination de ses plans d’aide et de soin. Le gestionnaire de cas doit apporter une cohérence et mettre en lien les différents partenaires intervenants et, notamment le médecin traitant afin d’offrir à la personne aidée une réponse harmonisée à ses besoins.

Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) /  Centre Intercommunal d'Action Sociale (CIAS)

CCAS

Le Centre Communal d’Action Sociale anime une action générale de prévention et de développement social dans la commune en liaison avec les institutions publiques et privées. Il est de ce fait l’institution locale de l’action sociale par excellence. Ses missions s’articulent entre des attributions obligatoires et d’autres facultatives.
Pour ses fonctions légales, le CCAS doit domicilier, sous condition d’éligibilité, les personnes sans résidence stable et qui en font la demande. Enfin, il traite l’ensemble des demandes des postulants de son territoire aux aides légales, et les transmets, le cas échéant, à l’autorité compétente (Préfet ou Président du Conseil Départemental).
La force du CCAS réside dans son intervention facultative. Fort d’une politique sociale menée de façon volontariste, deux directions opérationnelles composent son action :

  • D’une part, la Direction de l’Insertion et de la Solidarité met en oeuvre l’ensemble des dispositifs liés aux problématiques relevant de la question sociale locale : centre d’hébergement d’urgence Paul-Bert, politique du logement et du logement social en sous-location, accompagnement de personnes en contrats aidés, ou encore actions en faveur des demandeurs d’asile;
  • D’autre part, le CCAS mène une politique sociale forte en direction du public des personnes âgées. À ce titre, à Tours, les services gèrent quatre maisons de retraites (EHPAD), dont trois équipées d’un pôle d’activités et de soins adaptés (PASA), un accueil de jour de six places, un service de portage de repas à domicile, un service animation et six résidences autonomie (EHPA). Cela couvre trois types de personnes âgées : celles qui vivent à domicile, celles qui résident en foyer-logement (valides ou peu dépendantes) et, enfin, celles qui sont logées en EHPAD (dépendantes et nécessitant un accompagnement permanent).

Les objectifs et missions principaux de l’action sociale municipale tournent autour de l’ouverture aux autres et à l’extérieur, et à la promotion de la mobilité.

Touraine Reper’Age

touraine reperage

Le site internet Touraine Reper’Age recense l’ensemble de services de soin et d’accompagnement en faveur des personnes âgées de plus de 60 ans. Nous orientons beaucoup d’aidant et nous pouvons également enrichir régulièrement nos informations concernant les solutions de répit en Indre et Loire.

Maison Départementale de la Solidarité

département

Les Relais Cajou et la plateforme de répit Bulles d’R travaillent en partenariat avec la MDS. Elle est une porte d'entrée unique sur tous les services de la solidarité. La mise en place d’équipes dédiées aux missions d’accueil, d’évaluation et d’orientation (AEO) assurent à chaque usager une écoute attentive et un accompagnement personnalisé, dans l’ensemble de ses démarches.
En Indre-et-Loire, les Maisons Départementales de la Solidarité (MDS) sont structurées autour d’équipes pluridisciplinaires afin de répondre plus efficacement aux besoins des usagers.
L’ensemble des services de la solidarité départementale y sont représentés :

  • Protection Maternelle Infantile (PMI)
  • Prévention éducative
  • Cohésion sociale et insertion
  • Autonomie
  • Protection de l’enfance

L’accompagnement des usagers tout au long de leur vie y est privilégié, les équipes AEO sont spécialisées dans le domaine de l’Accueil-Evaluation-Orientation du public. Elles représentent le premier contact de l’usager avec la collectivité et identifient l’accompagnement, et si besoin l’orientation adaptée vers une équipe spécialisée, qui permettra de répondre à sa demande.

Médecin libéral

Le médecin libéral reste notre interlocuteur privilégié. Cette relation établie régulièrement avec nos infirmiers permet de garantir une veille au niveau de l’état général de santé et prévenir les situations de perte d’autonomie à domicile.

La Coordination Territoriale d’Appui (CTA)

L’équipe de la Coordination Territoriale d’Appui propose un appui aux démarches du PAERPA et nous accompagne dans la mise en œuvre du parcours santé des aînés.
La CTA est un appui au repérage des signes de risque de perte d’autonomie, elle centralise les grilles de repérage des signes de risques de perte d’autonomie ce qui nous permet, en fonction des besoins : d’identifier le médecin traitant à alerter sur la situation, de suivre le traitement de l’alerte par le médecin traitant dans des délais raisonnables, de s’assurer du retour fait au professionnel signalant.
La CTA centralise l’ensemble des Plans personnalisés de santé (PPS) et peut-être en appui des professionnels à chaque étape de leur élaboration : appui pour l’obtention du consentement de la personne à entrer dans la démarche, accompagnement à l’utilisation de la plateforme collaborative Covotem et à la rédaction du PPS, aide au suivi et à la mise en oeuvre des actions recensées dans le PPS.
La CTA nous aide à obtenir des informations sur les aides sociales existantes (APA, aides sociales des caisses de retraites, aides à domicile, téléassistance…). Elle peut également informer et orienter les usagers vers les aides ou les démarches à mettre en place pour permettre le maintien à domicile ou organiser le retour après une hospitalisation.


Nos financements

Fondation SNCF

La Fondation SNCF est partenaire du monde associatif depuis 22 ans. Elle agit dans les domaines de l’éducation, de la culture et de la solidarité, terreaux du Vivre ensemble.
Pour cela, elle privilégie 3 leviers d’action : engagement des salariés, co-construction et ancrage territorial. Plus de 3 000 salariés du Groupe SNCF mènent des actions de mécénat de compétences avec une centaine d’associations. La Fondation s’appuie sur un réseau de correspondants présents sur tout le territoire. Avec un budget de 5 millions d’euros par an, elle figure dans le top 10 des fondations françaises

Harmonie Mutuelle

Acteur de santé globale, elle accompagne ses adhérents dans leur parcours de vie et ses entreprises clientes dans leurs responsabilités vis-à-vis de leurs collaborateurs, en apportant des réponses solidaires et innovantes en prévention, santé et prévoyance. Entreprise à but non-lucratif, elle s’engage au plus près de chacun pour le mieux vivre de tous par une approche à la fois démocratique et experte et propose des solutions mutualistes collectives et personnalisées, notamment grâce à ses réseaux partenaires (optique, audio et dentaire) et ses services de soins et d’accompagnement.